AAARGH

Notes de P. Rassinier, Le discours de la dernière chance

*Note de l'AAARGH: Contrairement aux idées reçues, cette phrase n'évoque pas la superstition des Gaulois mais leur bravoure. Dans l'Anabasis d'Arrien (vers 95-175 ap. J.-C.) qui relate les campagnes d'Alexandre le Grand, c'est la réponse des Gaulois de Galatie à ce conquérant qui s'étonne qu'ils ne le craignent pas: «Nous n'avons peur de rien, si ce n'est que le ciel nous tombe sur la tête.», renvoyant Alexandre à ses moutons. Notons qu'Arrien, bien qu'écrivant cinq cents ans environ après la mort d'Alexandre, est un historien qui se réfère à des sources contemporaines de son héros; il n'appartient pas au mouvement mythographique qui se développe autour de la personne d'Alexandre à son époque.

Depuis que ce texte a été écrit, M. Maurras a été remis en liberté et Il est mort.


< [email protected]

>

| Accueil général | Accueil Rassinier |

L'adresse électronique de ce document est:

http://www.abbc.com/aaargh/fran/archRassi/ddc/ddc1.html