AAARGH

| Accueil général | Accueil français | Police de la pensée | Textes d'E. Delcroix |

COMMUNIQUE

 

Le 8 décembre 1996

 

Le parquet de la cour d'appel de Paris, en la personne de Francoise Barrairon, avocat général, vient de saisir le bâtonnier de l'ordre des avocats du barreau de Paris à la suite de la condamnation dont Maître Eric Delcroix, avocat défenseur des révisionnistes, vient de faire l'objet. Rappelons (voir Rivarol du 31 octobre 1996) que, par jugement du 22 octobre 1996, la XVIIe chambre du tribunal correctionnel de Paris avait déclaré Me Delcroix coupable de délit de contestation de crimes contre l'humanité en raison de trois passages de son livre La Police de la pensée contre le révisionnisme [[1]]et l'avait condamné de ce chef à une amende de 20 000 francs.

La suite ne s'est pas fait attendre.

Le conseil de l'ordre, en sa séance du 26 novembre 1996, a immédiatement décidé d'ouvrir à l'encontre de Me Delcroix une instruction disciplinaire et en a avisé l'intéressé par courrier recommandé avec A.R. du 28 novembre 1996.

On peut s'étonner d'une telle réaction de la part du conseil de l'ordre puisque, dans son jugement, la XVIIe chambre correctionnelle avait prononcé que : "Pour éviter que cette condamnation ne puisse nuire à l'exercice par le prévenu de sa profession d'avocat, le tribunal décide de ne pas faire figurer cette condamnation sur le bulletin n° 2 de son casier judiciaire". Une fois encore, pourtant, la police de la pensée accomplit son oeuvre, avec toute la diligence qu'on aimerait bien voir appliquer dans les affaires de corruption qui touchent tant nos hommes politiques.

 

 

 

[[1]]La Police de la pensée contre le révisionnisme/ Du jugement de Nuremberg à la loi Fabius-Gayssot, Paris 1994, Diffusion RHR (BP 122, 92704 Colombes Cedex, 90 F franco), 128 p.


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


[email protected]

| Accueil général | Accueil français | Police de la pensée | Textes d'E. Delcroix |