AAARGH

NOTES du chapitre IV:

1. Surveillant général infirmier.

2. J'ai su, dans la suite, que Johnny avait été assez astucieux pour obtenir en même temps la protection de Katzenellenbogen, ce détenu qui se disait d'origine américaine, qui était médecin général du camp et qui commit assez d'exactions pour être considéré, à la libération, comme criminel de guerre!

3. Les chambres à gaz que certains S.S. niaient, que d'autres justifiaient par les raisonnements de Simone de Beauvoir, n'existaient pas à Dora. Elles n'existaient pas non plus à Buchenwald. Je note, en passant, que de tous ceux qui ont si minutieusement décrit les horreurs de ce genre de supplice, par ailleurs parfaitement légitime aux E.U., il n'y a aucun témoin de visu, à ma connaissance (Cf. pp. 165 et suivantes).

4. Oui, sûrement Dans deux ou trois jours.

5. Il a complètement em son lit!.. Ce chien bête est si paresseux!.. Et je n'ai pas d'eau chaude.

6. Dans La Lie de la Terre, Arthur Koestler fait, de la vie dans les camps de concentration français un tableau qui a, par la suite, encore confirmé mon point de vue. De même, d'ailleurs que le livre de Julien Blanc, Joyeux, fais ton fourbi.

7.Adjudant-chef