AAARGH

| Accueil général |

***************

L'histoire de la seconde guerre mondiale

Les auteurs révisionnistes

 

***************

 

Cette archive réunit les études révisionnistes effectuées depuis Rassinier. Elle permet de retrouver facilement les auteurs classés par ordre alphabétique et complète le classement thématique du site. Index Germar Rudolf.


Maurice Bardèche, Nuremberg ou la Terre Promise et Nuremberg II, les Faux-Monnayeurs.

Joseph Brenda, Wiesenthal: "Le chasseur de nazis" a-t-il été un collaborateur? (traduit de l'anglais par l'AAARGH)

R. Faurisson, Textes divers, 1977-1999.

Jürgen Graf, L'Holocauste au scanner,

Jürgen Graf, Résumé du livre de Mattogno et Graf, le camp de concentration de Majdanek, conférence d'août 1998 à l'Institut d'Adélaïde.

Grundlagen zur Zeitgeschichte, Ein Handbuch über strittige Fragen des 20. Jahrhunderts, Tübingen, Grabert Verlag, 1994: Nous offrons le début d'une traduction de cet ouvrage essentiel sous le titre:

L'Holocauste en question

 

Carlo Mattogno, Le mythe de l'extermination des juifs, Annales d'histoire révisionniste, 1987.

Carlo Mattogno et Franco Deana, Les Fours crématoires, édition abrégée, Grundlagen für Zeitgeschichte. Ein Handbuch über strittige Fragen des 20. Jahrhunderts, Grabert Verlag, Tübingen, 1994, pp. 281-320 (traduit de l'allemand; nous ne disposons malheureusement pas de la traduction des notes de bas de page de cet article essentiel; si un germaniste voulait nous les traduire, reconnaissance éternelle...) Cette étude est une articulation essentielle de l'histoire de l'extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale, car elle prouve qu'il n'y a pas de corpus delicti. Or, chacun le sait (et particulièrement les lecteurs de romans policiers) est la première étape de toute enquête criminelle: pour qu'ily ait meurtre, il faut qu'il y ait un cadavre. Or l'argumentation facile des exterminationnistes est, on s'en souvient, que l'extermination a été secrète et que les nazis ont brûlé les cadavres d'abord dans des fosses puis dans des fours crématoires. Mattogno et Deana, explorant la voie ouverte par Rassinier dans Le Drame des juifs européens, étudient les fours crématoires d'Auschwitz sous tous leurs aspects (date de construction et de mise en service, conditions et durée de l'incinération, consommation de coke, registres mortuaires...) et arrivent à chaque fois à la conclusin qu'on n'a pas pu incinérer dans les fours dont l'existence est connue de tous plus de quatre-vingt mille personnes. S'il y a eu davantage de meurtres, où sont les cadavres ? Quelle que soit l'arme du crime, il est imposible que plus de quatre-vingt mille cadavres aient disparu.

Carlos Porter, Non coupables au procès de Nuremberg. L'argumentation de la défense, 1993 | 1 - 97K | 2 - 97K |

Du même auteur:

MADE IN RUSSIA: THE HOLOCAUST [L'Holocauste comme propagande communiste]: Photocopies du procès-verbal de Nuremberg: savon en graisse humaine, bas en cheveux humains, exécutions avec de la vapeur chaude, par l'électricité, crémations avec des bombes atomiques, etc. "Les mensonges les plus gigantesques de tous les temps". 412 pages; en anglais. Disponible auprès de Samisdat, 206 Carlton St., Toronto, Canada M5A 2L1.

JAPS ATE MY GALL BLADDER: PHONY ATROCITY STORIES FROM WORLD WAR II [Des Japonais ont mangé ma vésicule biliaire: Mensonges d'atrocités de la Seconde Guerre Mondiale]: Citations littérales des procès de crimes de guerre: soupe japonaise de foie et rate humaine, chambre à gaz à Dachau, vestons en cuir humain, Holocauste, etc.; 40 pages; en anglais. Disponible auprès de REMARKS, PO Box 234, Aurora, NY 13026-026 (Etats-Unis).

Paul Rassinier, Oeuvres complètes, 1945-1967.

Henri Roques, Les confessions de Kurt Gerstein, édité par André Chelain avec une introduction, des commentaires et un dossier, 1986.

La Vieille Taupe, Textes divers (y compris les articles de La Guerre sociale et du Prolétaire) depuis 1967.

S. Thion, Textes révisionnistes (y compris les deux livres Vérité historique, vérité politique et Une Allumette sur la banquise), 1979-1999.


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerres et d'Holocaustes (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.


Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:

ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>

Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


Le Onze tiret un

Article 11 - 1. «Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir d'ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontières.»

Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, Nice, 7 décembre 2000.


"Congress shall make no law respecting an establishment of religion, or prohibiting the free exercise thereof; or abridging the freedom of speech, or of the press; or the right of the people peaceably to assemble, and to petition the government for a redress of grievances." -- The first article of the Bill of Rights (Consisting of the First Ten Amendments to the Constitution of the United States of America), connu sous le nom de "premier amendement".
Vous avez téléchargé ce document à l'adresse suivante:
<http://aaargh-international.org/fran/erv/erv.html>

[email protected]