AAARGH

| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |

Pierre Guillaume
La Vieille Taupe
Paris, le 15 février 1993


Monsieur le Directeur
LE MONDE
15, rue Falguière
75015 PARIS

Monsieur le Directeur,

J'ai adressé au Monde le 1er décembre 1993, une lettre recommandée avec avis de réception. Je n'ai pas reçu l'avis de réception et j'ai déposé auprès des services postaux une réclamation le 22 décembre 1993, suivie d'une deuxième réclamation le 6 janvier 1994.

Ci-joint copie de la réponse de La Poste, datée du 25 janvier 1994.

Je vous adresse ci-joint un nouvel exemplaire de cette lettre égarée.

Il m'est difficile de croire que vous puissiez avoir eu connaissance de cette lettre sans lui donner la suite qu'elle comporte.

 

J'ai été mis en cause par des médiats, lors de la première publication du Mémoire en défense de Robert Faurisson, en décembre 1980, avec la même accusation mensongère: avoir abusé de la confiance de Chomsky (qui soutient indéfectiblement la liberté d'expression mais n'a jamais soutenu les thèses de Faurisson).

A l'époque, un jeune homme s'est présenté à mon domicile, et m'a demandé si j'étais bien l'éditeur de l'avis de Noam Chomsky. Il m'a semblé interloqué par la facilité d'accéder jusqu'à moi, et parce que je ne ressemblais manifestement pas à l'image qu'il se faisait de l'éditeur de Faurisson. J'avais immédiatement ouvert la porte, sans même regarder à travers l'oeilleton, et l'avais invité à entrer. Il semblait tendu et hostile et gardait une main obstinément fixée dans la poche de son blouson. Je l'ai chaleureusement félicité de vouloir se faire une idée par lui-même et de venir à la source vérifier les faits sans faire confiance aux médiats. Le hasard a fait que le dossier de ma correspondance avec Chomsky était sur la table de ma salle à manger, et que j'ai pu immédiatement lui montrer un échange de correspondance qui, semble-t-il, l'a désarçonné. Il est parti, plus tendu qu'en entrant, en refusant d'un ton hargneux d'acheter un livre qu'il ne connaissait que par ouï-dire et qui avait motivé sa visite. Il n'a pas sorti la main de sa poche pour serrer la main que je lui tendais. Il avait la main crispée sur un pistolet.

J'en avais eu l'intuition dès que j'ai ouvert la porte et que je l'ai vu. Et je l'ai vérifié, autant que faire se peut, en le faisant asseoir pour prendre connaissance du dossier.

 

Vous comprendrez, Monsieur le Directeur, que je tienne à ce que ma mise au point soit portée à la connaissance du public; et que j'attache un certain prix, au cas où je serais conduit à intervenir à nouveau au sujet de la déontologie de l'édition, à n'avoir pas à supporter la réputation injuste qui m'est faite d'avoir abusé d'un auteur ou des lecteurs.

Je vous prie, Monsieur le Directeur, de bien vouloir agréer l'expression de mes salutations distinguées.

PIERRE GUILLAUME

P.S.: Le sort de ma précédente lettre ne me permettant pas d'exclure un acte de malveillance dans la chaîne de transmission, je vous serais obligé de bien vouloir m'accuser réception de celle-ci.

Copies pour information à Noam Chomsky.


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |

L'adresse électronique de ce document est:

http://aaargh-international.org/fran/chomsky/VT930215.html


< aaarghinternationa[email protected]>