AAARGH

| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |


Pierre Guillaume
La Vieille Taupe
le 30 novembre 1993


Monsieur le Directeur
LE MONDE
15, rue Falguière
75015 PARIS

Monsieur le Directeur,

Mis en cause en tant qu'éditeur de textes de Noam Chomsky par une allégation de Jean-Michel Frodon d'autant plus inexplicable que cette allégation est précisément réfutée par Chomsky lui-même dans le film dont le journaliste rend compte, je vous prie de bien vouloir insérer conformément à la loi du 29 juillet 1881 -- article 13 (L. 29 sept. 1919) le droit de réponse suivant:

 

Dans Le Monde du 24 novembre 1993, sous le titre La guerre de Noam, Jean-Michel Frodon a écrit: "Chomsky s'explique également sur l'affaire, qui fit grand bruit en France lorsqu'un de ses textes en faveur de la liberté d'expression fut utilisé, sans son accord, en préface à un livre du révisionniste Robert Faurisson."

Cette allégation me met gravement en cause en ce qu'elle insinue qu'en tant qu'éditeur du Mémoire en défense du professeur Faurisson j'aurais abusé Chomsky. Cela a été démenti à de nombreuses reprises, et par Chomsky lui-même, notamment dans le film dont il est rendu compte. Cela a été démenti par mes soins, notamment dans mon livre Droit et histoire où un chapitre est consacré à mes relations avec Chomsky.

On ne s'explique d'ailleurs pas par l'opération de quel Saint Esprit un avis sur la liberté d'expression, évoquant précisément l'affaire Faurisson, écrit par Chomsky, aurait pu parvenir dans mes mains "sans l'accord de l'auteur".

On s'explique encore moins pourquoi Chomsky m'aurait confié l'édition française de son livre Économie politique des droits de l'homme (publiée dans la collection que je dirigeais aux éditions J.-E. Hallier-Albin Michel), et l'édition de ses Réponses inédites à mes détracteurs parisiens, (parues dans une livraison des Cahiers Spartacus financée par mes soins et précédées d'une introduction signée P. G.) si il estimait avoir été abusé par moi et s'il m'avait retiré sa confiance.

Le seul regret que manifeste explicitement Chomsky dans le film, c'est précisément de s'être laissé influencer par la cabale d'une coterie d'intellectuels parisiens, acharnés à refuser à leurs adversaires la liberté d'expression qu'ils réclament pour eux-mêmes, et de s'être interrogé un instant sur l'opportunité de publier cet avis dans le livre-même de Faurisson. Cette interrogation, confiée à titre privé à l'un de ces intellectuels parisiens, dénaturée et sortie de son contexte, a fait l'objet d'une exploitation médiatique sans vergogne et mensongère, et continue à prospérer en dépit des démentis et de l'évidence. C'est pourquoi j'affirme, je confirme, et je répète: "Chomsky était pleinement averti de la publication de son texte sur la liberté d'expression en tête du Mémoire en défense de Faurisson, dont il ne partage pas les thèses, et il n'a jamais retiré son accord, ni manifesté de regrets.

En vous priant d'agréer, monsieur le directeur, l'expression de mes salutations distinguées

Pierre Guillaume


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |

L'adresse électronique de ce document est:

http://aaargh-international.org/fran/chomsky/VT930930.html
[email protected]