AAARGH

| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |

LA VIEILLE TAUPE
Organe de critique et d'orientation postmessianique

B.P. 98, 75224 PARIS cedex 05

Pierre Guillaume
Paris, le 7 janvier 1996

Cher Noam Chomsky,

Vous avez du recevoir, ou vous allez recevoir ces jours-ci, le numéro 2 de La Vieille Taupe qui consiste en un texte de Roger Garaudy intitulé: " Les Mythes fondateurs de la politique israélienne.". Il comporte plusieurs chapitres dans lesquels l'auteur prend nettement position en faveur des thèses "révisionnistes".

Bien que ce texte ne comporte rien qui soit nouveau, cela constitue un événement considérable, parce qu'en choisissant La Vieille Taupe comme éditeur, Garaudy choisit de briser le tabou et d'affronter l'anathème qui nous vise.

Je découvre à cette occasion que Garaudy jouit d'une audience considérable chez tous les musulmans en France et dans le monde arabe. Mais aussi, il est très introduit chez les théologiens, les chrétiens de gauche, les protestants, et dans la nébuleuse ex-stalinienne. De plus, et à ma grande surprise, il est humainement très sympathique, très conscient, très courageux et très déterminé.

Je vous avais écrit en février 1994, à l'occasion de la sortie en France du film sur vous -même: "Chomsky ou les illusions nécessaires" ( "Manufacturing consent" ). Je n'ai jamais su si le dossier vous était parvenu. J'avais intenté un procès au journal Le Monde diplomatique parce que ce journal, à l'occasion du compte-rendu du film, avait prétendu que j'avais abusé de vous en obtenant frauduleusement le fameux "avis" publié en tête du Mémoire en défense de Faurisson, et avait refusé de publier mon droit de réponse. J'avais, à l'époque, espéré profiter de l'occasion pour faire ressortir de son trou cette vieille taupe si malade et si fatiguée, mais les temps n'étaient pas venus, et il s'est trouvé un tribunal pour oser me refuser ce droit de réponse en prétendant que je n'étais pas identifiable (!) dans la mise en cause par le journaliste.

J'avoue ne pas vous avoir écrit depuis cette lettre, même pour simplement vous demander si vous l'aviez bien reçue, car je craignais de susciter de votre part un mouvement d'agacement à mon égard, en vous rappelant une affaire qui vous avais déjà coûté si cher, et j'étais dans un état psychologique, et nerveux (sans parler des soucis matériels) tel que je ne voulais pas prendre ce risque, d'autant plus que dans ma réponse au Monde diplomatique, qui n'a finalement pas été publiée, je n'étais pas certain de n'avoir pas légèrement outrepassé "mon mandat".

Mais les temps changent, et je suis heureux de pouvoir vous écrire dans une situation nouvelle qui nécessite que nous reprenions langue et que s'établissent à nouveaux des rapports parfaitement clairs et confiants.

Avant de poursuivre, il me serait très utile de savoir si vous avez bien reçu ma lettre de février 1994, et, ces jours-ci, le numéro 2 de La Vieille Taupe. Et si l'adresse à laquelle je vous écris est toujours bonne. Dès que je serais fixé sur ce point, je ne manquerais pas de vous faire parvenir une documentation sur les développements de la situation en cours.

Bien à vous.

Pierre Guillaume


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


| Accueil général | Accueil français |

| English homepage | Chomsky |

L'adresse électronique de ce document est:

http://aaargh-international.org/fran/chomsky/VT960107.html


< [email protected]>