AAARGH

| Accueil général | Accueil français | Accueil Chamir |

 

Réponse à l'article Orient Express, d'Israël Shamir, venant d'un Israélien de New York prénommé Haïm


 

Le commandant des pompiers a annoncé que plus de trois cents pompiers étaient disparus et probablement morts; cinquante agents de police sont aussi disparus.

Le nombre de morts est probablement que toutes les victimes de guerre dans l'histoire d'Israël. Elles aussi ont péri dans une guerre qui ne les concernait pratiquement pas; je dis "presque" parce qu'il y a un lien qui nous rattache tous à la guerre au Proche Orient: le support total des Etats-Unis à Israël.

Tout le monde aux Etats-Unis travaille durement pour gagner sa vie: il n'y a jamais d'argent pour réparer des écoles qui tombent en ruines; les élèves s'entassent à trente ou quarante par classe parce qu'il n'y a pas d'argent pour construire de nouvelles écoles ou payer les professeurs décemment. Il n'y a pas non plus d'argent pour payer décemment les policiers, pour réparer les routes, pour entretenir les jardins dans les villes dont beaucoup sont totalement abandonnés. Et beaucoup de soldats américains vivent dans un état de quasi-pauvreté parce qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter leur solde. On se dispute sans arrêt aux Etats-Unis pour savoir s'il faut utiliser les réserves de la sécurité sociale pour financer tous ces projets, ce qui empêcherait les générations à venir de toucher leurs retraites.

Il y a un seul poste budgétaire sacré, celui de l'aide à Israël. Là, il y a toujours assez d'argent. On ne parle jamais de réduire l'aide. Quelles que soient les récessions ou les ralentissements de l'économie, les déficits budgétaires ou déficits commerciaux, Israël reçoit tous les ans, avec une régularité d'horloge, une pension de plusieurs milliards de dollars. Et quand les choses ne vont pas assez bien au goût des Israéliens, le premier ministre israélien rapplique, la main tendue, et repart la main pleine. Cela se produit plusieurs fois par an. Le soutien n'est pas seulement financier mais aussi politique, militaire et économique, toujours sans conditions.

L'explication à tout cela est simple: la communauté juive tient le pays par les couilles et elle peut toujours serrer un bon coup. Elle a tellement de pouvoir qu'on en oublie même les intérêts vitaux des Etats-Unis. Dans un pays où la presse est dite libre, on peut tout critiquer: les journaux critiquent tous les jours le président, le vice-président, les députés, les sénateurs, les gouverneurs d'états, les maires, les généraux, le pape, les champions de gymnastique, les gens célèbres, et tutti quanti. La seule exception, c'est Israël et les institutions juives: on ne critique jamais Israël, les institutions juives ou les personnalités juives. La presse est tenue fermement par une poignée de gens qui ont un programme politique bien défini. Alors, les habitants des Etats-Unis subissent un lavage de cerveau quotidien, en conséquence duquel le pays est désormais entièrement soumis aux desiderata du lobby juif.

Personne ne sait encore avec certitude qui est l'auteur de l'attaque du 11 septembre. Mais cela n'a pas empêché les chaînes de radio et de télévision de lancer le nom d'Osama ben Laden dès le début, bien qu'il n'y ait pas le moindre commencement de preuve d'un quelconque rapport entre les deux. En réalité, on n'a pas la moindre idée de ce qui s'est passé. Je suis presque sûr qu'on va découvrir que c'est lui, et cela quel que soit le véritable auteur; entre nous, je ne suis pas du tout certain qu'il existe réellement; le gouvernement américain a besoin d'u bouc émissaire, de préférence habitant dans un pays musulman pauvre comme l'Afghanistan, que l'on pourra bombarder à volonté sans grandes pertes humaines.

A mon avis, si l'on veut savoir qui a fait ça, il faut réfléchir au mobile et trouver qui profite de toute l'affaire: l'opinion publique américaine est devenue encore plus anti-arabe et anti-musulman et les Etats-Unis vont entrer en guerre contre quelques pays arabes ou musulmans. Qui profite? L'attaque a été soigneusement préparée et exécutée avec une grande précision. Qui est capable de réaliser une opération de ce style? Personnellement, je pense que la seule organisation terroriste capable de mener à bien une attaque pareille est l'armée israélienne. Mais on n'a pas de souci à se faire, c'est Ben Laden qui sera accusé de toute façon et les Etats-Unis vont faire le sale boulot d'Israël en se battant contre les Arabes. Des milliers de soldats américains vont mourir, mais ça n'a aucune importance parce que la plupart d'entre eux ne sont pas juifs et ne sont donc pas considérés comme des êtres humains par les juifs et les Israéliens, comme le prescrit la religion juive.

On raconte partout qu'on a trouvé des voitures dans des aéroports avec des livres en arabe et le Coran. Je rigole bien: vraiment, ça tombe à pic! Toutes les précautions ont été prises pour que même l'inspecteur le plus obtus comprenne bien. N'en doutons pas, toutes les pistes mèneront à Ben Laden et à un groupe terroriste musulman. Oui, ça tombe bien, c'était prévisible. Peut-être le méritons-nous, puisque nous sommes stupides et naïfs à ce point.


New York, le coeur arraché, est toujours vivante. Notre seul péché est l'appui que nous donnons au génocide que commet le peuple juif contre les habitants de la Palestine depuis cent trente ans. Mais on n'est pas près de changer d'attitude. Les Américains continueront à subir un lavage de cerveau et à être manipulées, à aller mourir à la guerre ou perdre leurs fils et leurs filles: pendant ce temps-là, les sales rats accumuleront les bénéfices dans les banques. Et nous continuerons à financer le génocide.


Les écoles de mon quartier sont si vétustes qu'elles risquent de s'effondrer, les hôpitaux municipaux connaissent une crise financière et les établissements qui soignent le SIDA et le cancer passent leur temps à mendier des crédits auprès du gouvernement, mais les Etats-Unis envoient des milliards et des milliards de dollars à Israël qui se sert de cet argent pour chasser des paysans de leurs terres, sous prétexte qu'ils ne sont pas juifs; cet argent permet de raser des maisons et de construire à leurs places des villas avec piscine. Les paysans, quant à eux, peuvent toujours entretenir la piscine et le jardin. S'ils se plaignent, on les traite de terroristes.


Les lâches qui ont commis l'attentat du 11 septembre étaient peut-être des Arabes ou des musulmans, mais le peuple juif, lui en commet tous les jours contre les Palestiniens depuis cent trente ans. Cela ne justifie rien, car deux mauvaises actions ne peuvent donner un bienfait, mais les vrais démons sont ceux qui baratinent les Américains et sucent le sang d'honnêtes travailleurs tous les jours.


Le résultat de tout cela est que plusieurs milliers de personnes sont mortes à New York pour qu'un colon juif puisse continuer à chasser les gens de leurs terres dans les territoires occupés. C'est nous qui payons la maison, la nourriture, les fusils et les bulldozers et désormais, nous allons aussi lui servir de gilet pare-balles.

Dieu nous garde!


Le texte L'Orient-Express met en plein dans le mille. C'est ce que je sous-entendais en disant que des civils innocents payaient les fantaisies des responsables de la sécurité américaine. Mais Shamir a oublié de citer, parmi les kamikazes possibles le scénario du "poisson-épée": c'est le dernier film de John Travolta dans lequel des bourgeois américains d'extrême-droite font porter à des Arabes le chapeau de leurs propres activités terroristes. Le scénario du film est parfaitement vraisemblable quand on pense au coulage du navire "Maine" qui fut la cause prochaine de la guerre entre les Espagnols et les Américains [Note de l'AAARGH: à la fin du XIXe siècle, les Américains cherchaient tous les moyens pour arracher Cuba à l'Espagne, qui avait perdu toutes ses autres "possessions" américaines au début du siècle.] ou à l'incident du golfe du Tonkin qui a provoqué la guerre du Viet-Nam. Nous voulons tous la paix et tous ces discours de vengeance et d'ennemis enturbannés sont exactement ce qu'il faut pour amener la guerre. Comme le dit Chamir, la guerre à coup d'armes élémentaires est la seule riposte possible pour tous ces gens. Le gouvernement américain a trahi son peuple en engageant des guerres contre les autres sans prendre les précautions qui auraient permis de le protéger. Il ne fera qu'aggraver la situation en s'engageant plus avant dans le conflit.


 

From Haim A., an Israeli in New York

The fire commissioner announced that more than 300 of his firefighters are missing, and feared dead. About 50 police officers are also missing.

The number of people who died here is probably greater than all the war casualties in Israel's history, combined. They died as victims of a war they have almost nothing to do with. I say "almost", because there is one thing that connects all of us here to the war in the Middle East: US unconditional support of Israel.

We all struggle here to make a living; there's never enough money for dilapidated schools. Students are crammed 30 and 40 in a class, because there isn't enough money to build new schools, and not enough money to pay teachers decent salaries. There isn't enough money to pay police officers a decent salary either. There isn't enough money to fix the roads. There isn't money to fix the city parks, many of which barely receive any maintenance. And many US soldiers are living in a state of almost-poverty, because there isn't enough money to give them a raise. There is a constant struggle here on whether we should use the social security reserves to pay for all these projects, which might put future generations at risk of not receiving their pensions.

There is only on sacred cow: the foreign aid to Israel. There is never any shortage of money for that. There's never any talk of slashing that. Regardless of recessions, economic slowdowns, budget deficits, trade deficits, Israel is getting its multi-billion dollar aid package every year like clockwork. And when the sun doesn't shine bright enough for Israel, here comes the prime minister, with his hand extended for more money, which he usually gets. This happens several times a year. The support is not only financial. It is also, political, military, economic, all of which are unconditional.

The reason for all this is simple: the Jewish community has this country by the balls, and they can apply a squeeze. They have so much power, that even US vital interests are set aside. In a country where there is a so-called free press, everything is subject to criticism. Newspapers daily, routinely criticize the president, the vice president, members of Congress, senators, governors, mayors, generals, the pope, sport figures, celebrities, end everyone else. The only exception is Israel and Jewish institutions. There is never any criticism of Israel, any Jewish institution, any Jewish public figure. The media is firmly in the grip of a select few, who have their own political agenda. So the citizens of this country are brainwashed on a daily basis. As a result, this country has become subservient to the wishes of the Jewish lobby.

Nobody knows yet for sure who carried out yesterday's attack. But that didn't stop radio and t.v. station from throwing Osama Bin Laden's name into the mix from the very beginning, even though there wasn't yet any shred of evidence of any connection. As a matter of fact, nothing is known about what happened, nothing. I am pretty sure it will turn out it was him, no mater who really is behind it. Between you, the lamppost, and me I don't think he really exists. The US government needs a scapegoat, preferably located in a poor Islamic country like Afghanistan, that can be bombed at will with little or no casualties.

As far as I am concerned, if you want to know who did it, look at a motive, and look at who gains from all this. American public opinion turned even more anti-Arab, and anti-Muslim, and the US is going to go to war with a few Arab and Muslim states. Who gains? The attack was carefully planned, and executed with great precision. Who is capable of executing such an operation? Personally, I think that the only terrorist organization capable of carrying out this kind of attack is the Israeli army. But don't worry, Bin Laden is going to take the blame regardless, and the US is going to do Israel's dirty job and fight the Arabs. Thousands of US soldiers are going to die, but that is not important, because most of them are not Jewish, and therefore not to be considered human beings, at least not by Jews and Israelis, in accordance with Jewsih religion.

They said they found cars at the airports, with books in Arabic, and Koran's. I just had to smile. How convenient. Someone made sure that even the most stupid of investigators gets the message. Yes, the trails will all lead to Osama Bin Laden, and some Muslim terrorist group. How convenient. How predictable. Maybe we deserve it here, for being so stupid and naïve.

This city got its heart ripped out still beating today. Our only sin here is that we support a genocide that is being committed by the Jewish people against the natives of Palestine for the last 130 years. But don't you worry; nothing is going to change anytime soon. The people of this country will continue to be brainwashed and used, and they are going to go to war and die and burry their sons and daughters, while the dirty rats laugh all the way to the bank. And we will continue to bankroll the genocide.

Kids in my neighborhood go to schools that are so old that they're about to fall. City hospitals are in a financial crisis. Aids and cancer research facilities are begging the Federal Government for more money that never comes. But Israel continues to receive money from the US by the billions. And they use the money to drive yet another farmer off his land, just because his happens not to be a Jew. They use the money to bulldoze his house, and build a villa for them there, with a swimming pool. The farmer is welcome to come and clean the swimming pool. And when he complains, they call him a terrorist.

The cowards who committed yesterday's tragedy could be Arab, or Muslim. But the Jewish people has been doing it to the Palestinians every day for the last 130 years. It doesn't make it right; two wrongs never make a right. But the real devils here are those who are taking advantage of this country, and sucking the blood and life of honest working people every single day.

The bottom line is that we lost several thousand people here, so a Jewish settler can keep on driving people off their land on the West Bank and in Gaza. We've been paying for his house, for his food, for his rifle, and for his bulldozer, and now we serve as a bulletproof vest for him. God help us.

 

 

The Orient Express hit it right on the button. That's what I meant when I said innocent civilians have to pay the price for US national security establishment foibles. One thing he forgot to mention as a potential kamikaze is the "Swordfish" scenario. It's the new John Travolta movie where right wing radicals in the US establishment frame terrorist activities on arabs etc. Swordfish is plausible when you remember the sinking of the Maine which led to the Spanish-American War, and the Gulf of Tongkin incident which led to the escalation of the Vietnam War. We all want peace. All this talk of revenge, turbanned enemies etc. are just the kind of talk that the war machine loves to hear. Like you said, low tech warfare is the only way for these people to strike back. The US government failed its people by waging war on others and not taking the necessary precautions for their protection. They will aggravate the situation by escalating the conflict.
boom

 

 

 


L'adresse électronique de ce document est: http://aaargh-international.org/fran/div/chamir/reporientexpress.html

Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocaustes (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


[email protected]


| Accueil général | Accueil français | Accueil Chamir |