AAARGH

| Accueil général | Aller à la page "instruments de travail" |

 

************
Publication d'une histoire du camp de concentration de Bergen-Belsen

*******

Le Monde, 22 mars 1962

**********

 


Hanovre, 21 mars (A.F.P.) -- Une étude historique sur le camp de concentration de Bergen-Belsen où, de 1943 à 1945, 51.000 personnes environ ont trouvé la mort dans d'horribles conditions vient d'être publiée à la demande du gouvernement de Basse-Saxe, par le Dr Eberhard Kolb, de l'université de Goettingen.
Cette étude rappelle la création du camp en 1943 par Himmler, pour y garder les "juifs privilégiés"; l'adjonction, en 1944, d'un camp de convalescence, et la nomination, en décembre 1944, comme commandant du camp, de Joseph Krammer [sic], ancien commandant du camp d'Auschwitz, qui inaugura la période la plus terrible.
Au 1er décembre 1944, le camp comptait 15.257 détenus dont 6.000 "juifs privilégiés". A la suite de transfèrements de détenus d'autres camps, en raison de l'avance des troupes alliées, le nombre des prisonniers passa à 41.520 au 1er mars 1945. Près de 8000 étaient déjà morts à leur arrivée du fait des conditions inhumaines de transport.
Le nombre des personnes décédées à Bergen-Belsen d'inanition ou de maladie s'est élevé à près de 49.000 de janvier à juin 1945. Le docteur Léo, médecin israélite du camp, a certifié avoir vu près de trois cents cas de cannibalisme dans le camp. Les détenus furent libérés le 15 avril par l'armée britannique, mais 13.944 décédèrent peu après malgré les soins des médecins britanniques. Le 21 mai un colonel fit détruire le camp au lance-flammes.


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <[email protected]>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


[email protected]

| Accueil général | Aller à la page "instruments de travail" |

L'adresse électronique de ce document est:

http://aaargh-international.org/fran/inst/doc/